Une année de lumière

Oui, carrément ! On y est ! non ! non, elle n’arrive pas. elle surgit. elle se pose. elle s’expose. elle en impose. elle s’impose. il en ira ainsi, pendant quelque temps. La société Kamer, multiple, diverse, à l’unisson avec beaucoup d’autres de cette Terre des hommes, suit le mouvement enclenché, déclenché, par la saison. Saison ? Pas de celles liées spécifiquement au climat. Le climat, malmené par les humains, au point que les repères le concernant, n’en sont plus. a cause de toutes sortes de pollutions et d’agressions, le climat change, change… La nature se dégrade. Dégradation plurielle, conséquence du triomphe sans partage, de cette boulimie-là.

Boulimie ? Soif sans fin d’hyper-surproduction, et d’hyper-surconsommation. Bonjour sécheresses, inondations, incendies de forêt, tsunamis, cyclones, ouragans, et autres catastrophes naturelles. au moment où nous bouclons cette édition, la Pologne accueille la Cop 24 (Conférence mondiale sur le climat). au lendemain de sa tenue, question préservation de l’environnement, immédiatement et concrètement, qu’aura- t-elle changé, transformé ? Bon ! Bien que rien d’humain ne lui soit à 100% étranger, nYanGa, ici, ne se penche pas sur les saisons déclinant le climat. Ce numéro de votre magazine, en revanche, vous fait, de plain-pied, rentrer dans une autre. Une autre saison : celle des résolutions, celle des voeux et des attentes. voeux et attentes des Kamers célèbres, à son orée, à son entrée. Orée, entrée de la 19e année de ce double début de siècle et de millénaire.

Le passage d’une année à celle d’après, tout un symbole. Symbole du Temps qui passe. Qui passe, qui court et s’envole, sans aucune possibilité d’être freiné. Freiné, encore moins stoppé. Constat sans appel. Froid. Définitif. alors, bye, bye, 2018 ! Bienvenue, Welcome 2019 ! Si lentement, sûrement, progressivement, 2018 rentrera dans l’histoire (à la fois la petite et peut-être la grande), l’an nouveau, lui, arrive. Tout nouveau, tout neuf, tout beau ? Quelles que soient vos attentes, quels que soient vos voeux, nYanGa vous souhaite une chose. Le magazine de la « Positive attitude » forme le voeu de vous voir, toutes et tous tutoyer les sommets. Tutoyer les sommets, ça veut également dire mettre en lumière tous vos talents. Tous vos talents, tous vos potentiels, valorisés au mieux. en 2019, réalisez ce que vous n’aurez pas pu, ou su réaliser en 2018. Dans vos … »couloirs », soyez, devenez les meilleurs (es) ! Soulevez les montagnes de l’impossible, en croyant en vous. en retrouvant au fond, au tréfonds de vous-même la pépite rare, le trésor caché. allez à la conquête des sommets, de l’excellence. excellente année !

 

Par Roger OWONA

Rédacteur en Chef


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Pierre-Rostant ESSOMBA / Dossier
    Jan 22

    Ces obstacles qui désorientent

    Sur le sentier menant à ses plantations, Germain, au crépuscule de la trentaine, a des larmes aux yeux. L’homme a appris, il y a quelques jours, le mariage de Sandrine. Les deux...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    The wage of determination

    At the age of seven, the son of a tailor and housewife sang from door-todoor with children of his generation on Christmas. Six years after, he was coach of dancers of his club, and music interprete...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    La force de la pensée

    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité », ces mots d’Antoine de St Exupéry, dits ainsi, illustrent à souhait la magie du rê...


Commentaires

Laisser un commentaire

Besoin d'aide ? Contactez-nous
Abonnez-vous