Tenir coûte que coûte

Un jour, elle regarde la télé et apprend que le casting d’un film est lancé : «Le fantôme». Elle s’y rend et son enthousiasme lui vaut de décrocher le rôle principal. Mordue de cinéma, elle réalise des métrages à son tour. Au-delà du cinéma, il y a la musique. Au lycée, elle interprétait déjà Céline Dion, une passion musicale qui l’incitera à tourner un clip «Femmes d’Afrique». Un titre en soutien au Lionnes indomptables de football, lors de la Can féminine organisée au Cameroun.

 Le 28 juin dernier, Ange Merveille (son nom d’artiste) a dévoilé son premier album «Donne ta vie à Jésus-Christ». 12 titres qui prônent l’endurance face à la rudesse de l’existence. En quête de moyens, elle recherche un sponsor pour la promotion de son opus. En attendant, elle sillonne des bureaux quand elle peut pour le vendre. Aujourd’hui, à 31 ans, Dorine est en couple et mère d’enfant.

Joyce a un an. Elle a ce bébé et un autre : son association. L’«Association de formation des personnes handicapées dans les métiers de l’art» est de ces projets qui lui tiennent à coeur. Le but est de prouver au monde et à la personne handicapée, qu’elle n’est pas un rebus. «Il ne faut pas se lamenter, car les larmes ne peuvent pas nous aider. Il est question de se faire respecter», argue-t-elle.

Depuis 10 ans elle mène ce combat. Il y a des difficultés financières mais elle garde la foi. Fonceuse, elle tient cet état d’esprit de son modèle Françoise Foning, qu’elle s’en veut de n’avoir jamais rencontrée. En service au département «Ensemble national» du ministère des Arts et de la Culture, elle a des rêves comme celui de faire une série sur sa vie. Un moyen de transmission de sa hargne de vivre


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Pierre-Rostant ESSOMBA / Dossier
    Jan 22

    Ces obstacles qui désorientent

    Sur le sentier menant à ses plantations, Germain, au crépuscule de la trentaine, a des larmes aux yeux. L’homme a appris, il y a quelques jours, le mariage de Sandrine. Les deux...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    The wage of determination

    At the age of seven, the son of a tailor and housewife sang from door-todoor with children of his generation on Christmas. Six years after, he was coach of dancers of his club, and music interprete...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    La force de la pensée

    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité », ces mots d’Antoine de St Exupéry, dits ainsi, illustrent à souhait la magie du rê...


Commentaires

Laisser un commentaire

Besoin d'aide ? Contactez-nous
Abonnez-vous