NYANGA | La superstition n’existe pas en Islam

La superstition n’existe pas en Islam

Que dit l’Islam sur la superstition ?

La superstition, les présages ou la voyance sont toutes des actions relevant du temps de l’ignorance (Jahiliya) ou de la période antéislamique. S’adonner à ce genre de pratique relève du "shirk" (polythéisme) puisqu’il implique que la personne refoule la grandeur d'Allah en impliquant l’existence d’une puissance autre que Notre Créateur. Notre Pro - phète Muhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: «Quiconque apprend quelque chose de l'astrologie a appris une branche de la sorcellerie (sihr)...» [Rapporté par Abû Dawud dans ses Sunan d'après Ibn ‘Abbas qu’Allah l’agrée].

Allah L'Exalté nous a également mis en garde contre ces fausses croyances qui mènent le croyant vers un affreux égarement. «Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable, à part Allah. Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités! » (Coran, 27/65). Le croyant pieux et craintif doit donc éviter tout ce qui est néfaste à sa croyance et qui pourrait annuler sa foi en Allah L'Exalté. La superstition fait partie du polythéisme, ce qui la rend incompatible avec la croyance en l’unicité d’Allah qui est obligatoire, d’après Ibn Mass’ôud (qu’Allah l’agrée) le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : «La superstition fait partie du poly - théisme, la superstition fait partie du polythéisme !» [Rapporté par Abou Daawoud et Tirmidhi].

Comment le musulman peut-il s’attirer des ondes positives, pour ne pas dire la chance ?

Notre religion purifiée nous a enjoint d'avoir une bonne présomption dans toutes nos affaires. Le Prophète bien aimé dit dans un récit prophétique: «Ayez une bonne présomption vous la trouverez». Mais en ce qui concerne la chance ou alors le fait de s'attirer les ondes positives et autres cela est en opposition avec notre jurisprudence. Il est diamétralement opposé aux textes musulmans et aux visées de la jurisprudence. Le musulman se doit donc de réaliser des projets, des affaires en ayant une bonne présom - ption tout en plaçant son entière confiance en Allah.

Et ce fait n'est pas en déphasage avec la volonté humaine ou la prédestination divine. Dans le récit prophétique le Messager (que la Paix et la Bénédiction d’Allah soient sur):"OEuvrez donc et chacun sera facilité pour ce qu'il a été crée."En définitive en islam, il n'existe pas d'onde positive ou négative il y a seulement l'effort, le travail, oeuvrer tout en plaçant sa confiance totale en Allah. Allah dis dans le Coran: "Et oeuvrez donc, Allah verra vos oeuvres..."


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par DIDDI AISSATOU / Woman
    Aug 16

    L’amour du travail bien fait

    Lorsqu’elle se lance dans le monde du tourisme, elle n’y connait pas grand-chose. Mais à force de travail, Cathérine Dima a pu placer so...

  • par Myriam DJEKI / Musique
    Aug 13

    Christelle Moon, artiste dans l’âme

    Fin d’année 2015. Une année où démarre son engagement dans la musique. Cette mélomane passive, décide enfin de lancer sa carrière musicale. El...

  • par Myriam DJEKI / Musique
    Aug 13

    X-Maleya «Cardio» dans les bacs !

    X-Maleya revient avec un sixième opus, "Cardio". Après "Playlist" paru en 2016, le groupe revient cette fois sur scène avec un nouvel album de 13 titres. Le...


Commentaires

Laisser un commentaire

Besoin d'aide ? Contactez-nous
Abonnez-vous