Tapis rouge pour les Lionnes

12 comme, ces douze dames élevées à la dignité de Che valiers de l’Ordre national de la valeur. Bienheureuses, les valeureuses ! Le 15 mai dernier, c’est à l’Immeuble Etoile, que les Lionnes indomptables du volley ont été décorées par le Premier ministre Chef du gouvernement, Philemon Yang, au nom du Président de la République, Paul Biya. Sous leur crinière ébène, drapées dans leur ensemble noir, difficile de ne pas apercevoir ces médailles dorées, qui sur leur poitrine ont été épinglées.

Des médailles qui viennent rappeler que Christelle Nana (la capitaine) et ses coéquipières l’ont bel et bien fait. La soirée du 15 mai dernier, le diner offert par le ministère des Sports et de l’Education physique en collaboration avec la fédération de tutelle, a été l’occasion de remettre en lumière leur exploit. Au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé, le 14 octobre 2017, elles ont été sacrées Championnes d’Afrique face à un adversaire triple tenant du titre, le Kenya.

Une victoire dont le secret ne tenait qu’à un alliage de cohésion, de discipline, d’unité et de motivation. Sans oublier l’indéfectible soutien, d’un public Kamer, toujours plus nombreux, au fil de la compétition. Une ascension vers le trône de champion, mettant un terme à ce qui avait tout d’une malédiction. En 18 éditions de ce championnat, il a fallu attendre une quinzième participation pour recevoir cette consécration. Une consécration acquise avec la manière : 3 sets à 0 (25-22/ 25- 19/ 29-27). Amplement suffisant, pour arracher une place de choix au Mondial de volleyball prévu en terre japonaise, du 29 septembre au 04 octobre prochain. Comme quoi, de ce côtélà grâce à ces amazones, on entendra parler du Mboa.